Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des stations de ski de fond

11e législature

Question écrite n° 33301 de M. Jean-Claude Carle (Haute-Savoie - RI)

publiée dans le JO Sénat du 24/05/2001 - page 1743

M. Jean-Claude Carle attire l'attention de Mme le ministre de la jeunesse et des sports sur la situation dans laquelle se trouvent actuellement les stations de ski de fond. En effet, force est de constater que ce secteur d'activités, qui représente plusieurs milliers d'emplois directs, connaît aujourd'hui de graves difficultés. Ces problèmes s'expliquent essentiellement par le fait que la saison 2000-2001 s'est caractérisée à la fois par une forte pluviosité et par une absence de neige. Ainsi, les soixante communes concernées ont malheureusement enregistré des manques à gagner particulièrement significatifs. Chacun sait que le ski de fond joue un rôle économique et social de tout premier plan dans de nombreux départements. Son développement a, entre autres, permis la valorisation d'un certain nombre de sites de montage ainsi que la création de plusieurs milliers d'emplois directs et indirects. C'est pourquoi il aimerait savoir si le Gouvernement a, d'ores et déjà, été saisi de ce dossier. Le cas échéant, envisage-t-il de prendre des mesures exceptionnelles en faveur de ce secteur d'activités ?



Réponse du ministère : Jeunesse

publiée dans le JO Sénat du 09/08/2001 - page 2629

Mme la ministre de la jeunesse et des sports est particulièrement sensible aux problèmes évoqués par l'association France-Ski de fond, concernant les conséquences des conditions climatiques de cet hiver, qui ont gravement perturbé l'économie de certaines zones de ski nordique. Le ministère de la jeunesse et des sports ne dispose toutefois d'aucun moyen d'intervention institutionnelle ou financière susceptible d'aider, directement ou indirectement, au fonctionnement des stations de montagne. Mme la ministre a donc pris l'initiative de suggérer à monsieur le Premier ministre de bien vouloir étudier ce dossier avec la plus grande bienveillance dans le cadre du Conseil national de la montagne qu'il préside.