Allez au contenu, Allez à la navigation

Itinéraire à grand gabarit

11e législature

Question écrite n° 33772 de M. Bertrand Auban (Haute-Garonne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 14/06/2001 - page 1971

M. Bertrand Auban attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur les demandes formulées par des associations de riverains et des municipalités concernant le tracé de l'itinéraire à grand gabarit pour l'A 380. Leur demande est que le tracé qui sera retenu à l'issue de la phase de concertation en cours emprunte la RN 124 jusqu'à Toulouse et que, pour ce faire, les travaux prévus au contrat de plan sur la RN 124 soient accélérés de manière à permettre l'utilisation de cet axe routier pour l'acheminement des pièces de l'A 380. Il lui demande en conséquence de bien vouloir lui communiquer son analyse sur la faisabilité de cette alternative et en tout état de cause lui communiquer les éléments précis de réponse pouvant être apportés à ses interlocuteurs.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 02/05/2002 - page 1273

Le tracé de l'itinéraire à très grand gabarit entre le port de Bordeaux et Toulouse, soumis à enquête publique, prévoit que la route nationale 124 entre Auch et Toulouse aura un statut de route express à deux fois deux voies et se raccordera à l'arrivée sur Toulouse sur les voies rapides urbaines existantes (autoroute A 624 et voie de dégagement Ouest). Aujourd'hui, les trafics enregistrés sont de l'ordre de 70 000 véhicules par jour au droit de Colomiers, avec un trafic de poids lourds de 5 pour cent et 1 000 véhicules par heure environ la nuit, de minuit à quatre heures du matin. Dans l'hypothèse proposée d'une utilisation de la RN 124 jusqu'à Toulouse, la pénétration dans la zone aéroportuaire de convois permettant l'acheminement des éléments destinés à l'assemblage de l'Airbus A 380 se ferait au droit du chemin de Chèvrefeuille situé à proximité de l'échangeur de Colomiers Est près de la jonction de la RN 124 et de l'A 624, voie de dégagement Ouest. Cela entraînerait inévitablement la fermeture d'une section importante de la voie rapide entre l'échangeur de la Crabe et l'échangeur de Colomiers gare pendant au moins deux heures. En effet, la fermeture complète de la section à deux fois deux voies est indispensable, car le " basculement " de la circulation sur la voie parallèle à contre sens poserait de sérieux problèmes de sécurité. Le report du trafic, y compris des poids lourds, devrait alors se faire sur les voies du centre ville de Colomiers et de Pibrac ou sur d'autres itinéraires passant par la vallée de la Save en contournant l'aéroport vers Blagnac et Beauzelle. Quant à la RN 124, le ministre de l'équipement, des transports et du logement a indiqué au président du conseil général du Gers qu'il confirmait la totale mobilisation de ses services pour réaliser, dans les plus brefs délais, les nombreux aménagements inscrits au contrat de plan entre l'État et la région pour la période 2000-2006, pour un montant supérieur à 150 millions d'euros. D'ores et déjà, la mise en service de la déviation d'Aubiet est prévue à l'été 2003, les ouvrages d'art étant en cours de travaux. S'agissant de la déviation de Leguevin, prévue au contrat, les délais nécessaires à la réalisation de l'enquête parcellaire, aux acquisitions foncières et aux procédures de remembrement sur une longueur de douze kilomètres devraient permettre de lancer les premiers travaux à la fin de 2003. Quant à la déviation de Gimont, qui n'est pas inscrite au contrat et nécessite la reprise des études et des procédures d'acquisitions foncières, il semble possible d'accélérer son calendrier de réalisation de plusieurs années. Lors de l'examen à mi-parcours des contrats de plan prévu en 2003, le ministre proposera d'inscrire cette déviation au XIIe plan de manière à avancer les études et à programmer les acquisitions foncières. Par ailleurs, la mise à deux fois deux voies entre Auch et Aubiet commencera en 2003 pour s'achever en 2006. En définitive, les aménagements entre Auch et Toulouse seront notablement accélérés.