Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'enseignement agricole

11e législature

Question écrite n° 34687 de M. Josselin de Rohan (Morbihan - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 02/08/2001 - page 2500

M. Josselin de Rohan appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les difficultés grandissantes que connaît l'enseignement agricole. En effet, face au manque de moyens, certains lycées agricoles se voient dans l'obligation de refuser des inscriptions. Cette situation est d'autant plus préoccupante qu'aujourd'hui 180 000 élèves sont concernés par l'enseignement agricole. L'avenir de l'enseignement agricole dépend des moyens qui seront mis à sa disposition. Jusqu'à aujourd'hui, cet enseignement arrivait à mener à bien les missions qui lui incombaient, mais dans certaines régions ce n'est pas le cas. En effet, dans la région de Bretagne, certains établissements sont confrontés à une réalité quotidienne insoutenable pour le bien-être des enseignants et des élèves : utilisation de réfectoire comme salle d'étude ou d'examen, cours réalisés dans des serres hors normes, etc. Soucieux de l'avenir des élèves des lycées professionnels agricoles, il lui demande en conséquence de bien vouloir lui donner son sentiment sur cette situation ainsi que les mesures qu'il pourrait envisager de prendre afin que la rentrée 2001 se déroule dans des conditions favorables.



La question a été retirée