Allez au contenu, Allez à la navigation

Bureau de tabac à l'aéroport de Bastia

11e législature

Question écrite n° 35673 de M. Paul Natali (Haute-Corse - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 18/10/2001 - page 3296

M. Paul Natali appelle l'attention de Mme le secrétaire d'Etat au budget sur la situation de l'aéroport international de Bastia Poretta, qui se trouve actuellement dépourvu de vente de tabac. En effet, un agrément accordé précédemment a été suspendu à l'ancien concessionnaire. Depuis plus de huit mois, la direction des douanes n'a toujours pas renouvelé au nouveau concessionnaire cette autorisation d'exploitation pour la vente de tabac. Compte tenu de la lourde perte financière occasionnée par cette situation, notamment pour l'Etat, l'absence de bureau de tabacs à l'aéroport de Bastia - par ailleurs très mal ressentie par les passagers - paraît aberrante et étonne aussi bien la chambre de commerce de la Haute-Corse que l'ensemble des exploitants de l'aéroport (compagnie aériennes et autres commerçants). C'est pourquoi il lui demande ce qu'elle compte faire pour remédier à ce problème



Réponse du ministère : Budget

publiée dans le JO Sénat du 20/12/2001 - page 4023

Le débit de tabac de l'aéroport de Bastia-Poretta est resté fermé durant plusieurs mois en raison de la situation de son gérant. Ce dernier ayant démissionné de ses fonctions récemment, l'administration a agréé un nouveau gérant, bénéficiaire d'un contrat de concession d'occupation d'un emplacement commercial sur l'aéroport de Bastia-Poretta. Le bureau de tabac pourra donc être rouvert prochainement.