Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des aides opératoires

11e législature

Question écrite n° 35684 de M. André Vallet (Bouches-du-Rhône - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 18/10/2001 - page 3315

M. André Vallet attire l'attention de M. le ministre délégué à la santé sur la situation des 4 000 aides opératoires du fait de l'application du décret de 1993 sur l'accréditation des cliniques. Il lui rappelle que les aides opératoires instrumentalistes sont susceptibles d'être licenciés faute d'accepter une formation d'infirmier, pourtant inadaptée à un public adulte. Il lui indique que toutes les aides opératoires n'ont pas la possibilité, morale ou financière, de suivre une formation, que leur expérience professionnelle n'est aucunement prise en compte dans un reclassement très hypothétique. Dès lors, il lui demande quelles dispositions il est disposé à prendre pour mieux tenir compte de la situation de ces personnels.



La question est caduque