Allez au contenu, Allez à la navigation

Reconnaissance de la langue des signes française

11e législature

Question écrite n° 35793 de M. Jean-François Picheral (Bouches-du-Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 18/10/2001 - page 3307

M. Jean-François Picheral attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur les difficultés rencontrées par les associations représentant les sourds afin de faire reconnaître officiellement la langue des signes comme langage gestuel enseigné au même titre que les langues minoritaires en France. Sur 4 millions de sourds et malentendants que compte notre pays, la langue des signes n'est pratiquée que par 80 000 personnes sourdes. Aussi, il lui demande s'il est dans les projets du Gouvernement d'inscrire un projet de loi à l'ordre du jour du Parlement dans les prochains mois.



La question est caduque