Allez au contenu, Allez à la navigation

Agrégation de cultures et langues de France

11e législature

Question écrite n° 36059 de M. Michel Esneu (Ille-et-Vilaine - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 01/11/2001 - page 3432

M. Michel Esneu attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur l'institution d'une agrégation de cultures et langues de France. Dans de nombreuses régions, l'opinion est attachée à la prise en compte de la langue et de la culture régionales. Il lui demande quelles sont les intentions du Gouvernement à cet égard.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 31/01/2002 - page 303

Les professeurs qui enseignent les langues et cultures régionales dans les établissements du second degré sont actuellement recrutés par la voie du concours du certificat d'aptitude pédagogique à l'enseignement secondaire (CAPES). La volonté de développer ces enseignements, là où les besoins locaux le justifient, a conduit à la création des CAPES de breton, de corse, de catalan, d'occitan-langue d'oc, de basque et de tahitien-français, ainsi que, plus récemment, du CAPES de créole dont la première session aura lieu en 2002. La création d'une agrégation de " cultures et langues de France " n'est pas, aujourd'hui, envisagée.