Allez au contenu, Allez à la navigation

Plan " Distri 2003 " de la Caisse d'épargne

11e législature

Question écrite n° 36140 de M. Gilbert Chabroux (Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/11/2001 - page 3430

M. Gilbert Chabroux attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur les conséquences économiques et sociales importantes qu'entraînera, dans le département du Rhône, l'application du plan de redéploiement et de modernisation " Distri 2003 " de la Caisse d'épargne. Par la mise en oeuvre de ce plan de modernisation, ce sont une fois de plus les espaces ruraux qui vont être touchés. Avec la fermeture programmée d'une vingtaine de bureaux, ce sont plus de 25 000 personnes qui vont être privées des services rendus jusqu'alors par cette banque coopérative. Ainsi cette dernière, qui a enregistré une croissance de son bénéfice net de l'ordre de 8,9 %, participe au mouvement de désertification des zones rurales auquel le Gouvernement s'oppose en développant l'offre de service public. Ainsi, face aux conséquences économiques et sociales induites par la fermeture prochaine d'une vingtaine d'agences, il lui demande quelles mesures pourrait prendre le Gouvernement afin que cette banque coopérative revienne sur la mise en application de son plan " Distri 2003 ".



La question est caduque