Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir du réseau francophone de développement IBISCUS

11e législature

Question écrite n° 36489 de M. Gilbert Chabroux (Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 15/11/2001 - page 3593

M. Gilbert Chabroux attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les inquiétudes qui se font jour quant au devenir du réseau francophone de développement IBISCUS. Ce réseau, créé en 1983, fédère cinquante centres de documentation en France et en Afrique subsaharienne. Ces structures d'information francophones sans équivalent, ces centres permettent de contribuer au développement d'un véritable partenariat nord-sud et de diffuser la langue française dans cette partie du monde. Reste que le 1er octobre dernier ce réseau dénommé IBISCUS a brutalement cessé de fonctionner alors qu'aucune alternative n'avait encore vu le jour. Ainsi, au regard de l'importance que revêt ce réseau de service public pour les populations francophones de cette partie de l'Afrique et à l'heure où les pays anglo-saxons développent considérablement leur offre de formation et de documentation pour et sur le développement, il lui demande quelles mesures d'urgence pourrait prendre le Gouvernement afin de sauvegarder cette documentation française sans nulle autre pareille.



La question est caduque