Allez au contenu, Allez à la navigation

Structures de psychiatrie juvénile

11e législature

Question écrite n° 36818 de M. René Trégouët (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 29/11/2001 - page 3757

M. René Trégouët rappelle à l'attention de M. le ministre délégué à la santé la présentation faite par la " défenseure des enfants " au Président de la République de son rapport annuel fin novembre dernier. Elle y fait dix propositions dont certaines touchent le domaine de la santé. Constatant une carence en matière de structures de psychiatrie infanto-juvénile en France (alors que le taux de suicides des 15-24 ans est le plus élevé d'Europe), elle suggère d'instituer des prises en charge thérapeutiques par des psychologues cliniciens remboursées par la sécurité sociale et sur prescription de psychiatres. En matière de maltraitance et d'abus sexuels, elle préconise l'ouverture d'une formation d'un an au profit des professionnels de la santé. Entend-il donner une suite concrète à ces propositions ? Le Gouvernement a-t-il des projets à ce sujet ?



La question est caduque