Allez au contenu, Allez à la navigation

Enseignement de l'arabe en troisième langue vivante

11e législature

Question écrite n° 36987 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 06/12/2001 - page 3824

M. Serge Mathieu se référant à l'annonce qu'il a faite, le 27 mars 2001, de propositions pour l'enseignement des langues vivantes au lycée, étant l'une de ses priorités, demande à M. le ministre de l'éducation nationale de lui préciser l'état actuel d'application de sa décision, " dès la rentrée 2001 ", tendant à ce que l'enseignement de l'arabe comme troisième langue vivante soit proposé partout où la présence de professeurs de cette langue le permettrait, en commençant par la classe de terminale.



La question est caduque