Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés des associations de service à domicile

11e législature

Question écrite n° 37192 de M. André Vallet (Bouches-du-Rhône - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 13/12/2001 - page 3899

M. André Vallet attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur les difficultés que rencontrent les associations de service à domicile, depuis la décision de la CRAM (caisse régionale d'assurance maladie) de diminuer les dotations aides ménagères. Il lui indique qu'une telle mesure n'est pas sans conséquences sur la prise en charge des personnes âgées mais aussi sur la gestion des effectifs de l'ADMR (Association d'aide à domicile en milieu rural). En effet, de telles dispositions conduisent à une réduction significative d'activé pour les aides ménagères alors que la demande va croissant. Il lui rappelle que la perspective d'abandon des personnes âgées en GIR 4 par les caisses de retraite rend plus délicat le travail des services de l'ADMR, d'autant que tous les bénéficiaires ne pourront systématiquement basculer sur l'allocation personnalisée d'autonomie. Dès lors, il lui demande de prendre en considération l'intérêt des personnes âgées avant toute autre chose, peut-être en prévoyant un transfert progressif au fur et à mesure que l'allocation personnalisée d'autonomie aura pu leur être attribuée.



La question est caduque