Allez au contenu, Allez à la navigation

Création d'une journée du souvenir de la guerre d'Indochine, le 8 juin

12e législature

Question écrite n° 11185 de M. Serge Mathieu (Rhône - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 04/03/2004 - page 504

M. Serge Mathieu soulignant les propositions de l'union fédérale des associations françaises d'anciens combattants, victimes de guerre et des jeunesses de l'union fédérale (15 et 16 janvier 2004) demande à M. le secrétaire d'Etat aux anciens combattants la suite qu'il envisage de réserver à la suggestion de création d'une journée du souvenir de la guerre d'Indochine, le 8 juin, en référence au 8 juin 1980, jour de la translation à Notre-Dame de Lorette des restes du soldat inconnu d'Indochine.



Réponse du Ministère délégué aux anciens combattants

publiée dans le JO Sénat du 27/05/2004 - page 1121

Le ministre délégué aux anciens combattants a bien été informé du voeu exprimé par plusieurs associations visant à l'instauration d'une journée du souvenir de la guerre d'Indochine. Selon une démarche à tous égards digne d'éloges, les associations les plus concernées par cet hommage se sont concertées et, de façon consensuelle, ont porté leur choix sur le 8 juin, en référence au jour de la translation à Notre-Dame-de-Lorette des restes du soldat inconnu d'Indochine. Le ministre délégué aux anciens combattants est par conséquent favorable à ce que cette journée soit désormais retenue pour rendre chaque année hommage à ceux qui sont tombés en Indochine, pour honorer les vétérans de cette guerre et faire connaître aux jeunes générations l'oeuvre accomplie par notre pays dans cette région du monde. Très conscientes des contraintes pesant sur le calendrier de l'année 2004, déjà très riche en commémorations, les associations ont toutefois souhaité que celle du 8 juin ne soit pleinement effective qu'à compter de 2005. Pour autant, la guerre d'Indochine est particulièrement présente dès cette année dans le programme des événements inspirés par la mémoire combattante puisque le 7 mai, cinquantième anniversaire de la fin des combats à Diên Biên Phu, sera l'occasion de rendre hommage à tous ceux qui ont défendu dans ce conflit les valeurs de la France, parfois jusqu'au sacrifice suprême.