Allez au contenu, Allez à la navigation

Sensibilisation aux risques liés aux crédits trop faciles et moralisation de ces pratiques

12e législature

Question écrite n° 12417 de M. Daniel Eckenspieller (Haut-Rhin - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 10/06/2004 - page 1252

M. Daniel Eckenspieller indique à M. le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale qu'il se réjouit des mesures prises en direction des familles surendettées, en particulier lorsque celles-ci ont été victimes d'événements douloureux et imprévisibles. Souvent aussi ces situations dramatiques résultent de facilités inconsidérées consenties, voire proposées avec insistance, par certains organismes de crédit. Il lui demande s'il envisage de proposer des mesures pour moraliser davantage ces pratiques et ouvrir la possibilité de mettre en cause, sur le plan financier, les organismes responsables des dérives les plus flagrantes. Il lui demande, également, s'il ne lui paraîtrait pas judicieux - même si l'éducation nationale ne peut pas tout faire - qu'un travail de sensibilisation à la gestion d'un budget familial et aux risques liés aux crédits trop faciles soit introduit dans la formation à la vie civique des élèves approchant leur majorité légale.

Transmise au Secrétariat d'Etat à l'intégration et à l'égalité des chances



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.