Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation du parc zoologique de Paris

12e législature

Question écrite n° 13620 de Mme Nicole Borvo (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 02/09/2004 - page 1973

Mme Nicole Borvo attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le manque de moyens attribués au parc zoologique de Paris. Les personnels de ce dernier ont décidé d'exercer leur droit d'alerte et de retrait auprès de la direction du Muséum national d'histoire naturelle à cause du délabrement de plus en plus important des structures du parc. A cause du manque de fonds nécessaires à l'entretien des structures, le zoo est devenu dangereux tant pour les personnels que pour les visiteurs. Ses missions (conservation des espèces et diffusion des connaissances) ne peuvent plus être correctement assumées. Les personnels craignent que cette situation ne prépare une fermeture de ce zoo auquel le public est attaché. Une pétition pour la sauvegarde du zoo a recueilli plus de 11 000 signatures en un mois. Elle lui demande par conséquent que le ministère reçoive rapidement une délégation du personnel et entame un dialogue social en vue de remédier au manque de moyens actuel.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 21/10/2004 - page 2392

La situation du parc zoologique de Paris retient l'attention de mon département ministériel depuis de nombreuses années. Dès 1993, des moyens ont été alloués au Muséum national d'histoire naturelle afin de lui permettre de procéder à la rénovation du grand rocher de Vincennes. Le muséum ayant par ailleurs élaboré en 1998 un programme de rénovation de ses différentes implantations, programme qu'il a actualisé début 2004, des financements lui sont accordés depuis l'année 2000, en fonction des moyens ouverts en lois de finances, afin de lui permettre de mener des travaux selon les priorités qu'il définit. Un accord interministériel sur l'ensemble du plan de rénovation actualisé du muséum, au sein duquel la situation du parc zoologique est d'ores et déjà ciblée comme étant particulièrement sensible, sera sollicité en 2005 par mon département ministériel. Le ministère de l'éducation nationale veillera avec la plus grande attention aux échanges que l'équipe de direction conduira avec les personnels du parc zoologique.