Allez au contenu, Allez à la navigation

Gardes assurées par les médecins

12e législature

Question écrite n° 14022 de M. Alain Fouché (Vienne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 07/10/2004 - page 2271

M. Alain Fouché appelle l'attention de M. le ministre de la santé et de la protection sociale sur les gardes que doivent assurer les médecins. La fréquence de ces gardes, ajoutée à la charge de travail que représente l'exercice quotidien de la profession (30 à 40 actes tous les jours de la semaine) n'autorise plus aucun répit et génère une tension constante préjudiciable à l'équilibre personnel et à la qualité des soins dispensés. Il n'est pas rare en effet que les médecins travaillent 15 jours de suite tout en étant d'astreinte 24 heures sur 24. Comment alors est-il possible de conserver le même niveau de responsabilité décisionnelle ? Certains, pour se préserver, envisagent de fermer leur cabinet, solution particulièrement préoccupante dans les zones déjà atteintes par l'insuffisance en nombre de généralistes. Si les instances administratives et professionnelles ont été sollicitées sur le problème de réaménagement des gardes, aucune solution ne semble devoir émerger. Pourtant est-il concevable d'imposer à des médecins ayant de longues années d'activité un rythme de garde plus soutenu qu'au début de leur carrière ? Ne pourrait-on pas réorganiser les gardes de week-end, sachant que les urgences entre 0 heure et 8 heures vont à l'hôpital ? Face au malaise exprimé par les professionnels, il lui demande ce qu'il entend mettre en oeuvre pour faciliter le règlement de ce dossier.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque