Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation initiale des orthophonistes et harmonisation des systèmes européens de l'enseignement supérieur

12e législature

Question écrite n° 15471 de M. Jean-Marc Todeschini (Moselle - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 13/01/2005 - page 64

M. Jean-Marc Todeschini souhaite attirer l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur l'intégration de la formation initiale des orthophonistes dans le cadre de la réorganisation de l'ensemble des études de santé au sein de l'harmonisation des systèmes européens de l'enseignement supérieur. Actuellement, les études d'orthophonie se déroulent sur quatre années universitaires complètes, assurant ainsi une formation en parfaite adéquation avec les exigences du décret du 2 mars 2002 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'orthophoniste. Aujourd'hui, dans le cadre du cursus Licence-Master-Doctorat, il est proposé de limiter le niveau de formation initiale à celui d'une licence professionnelle et de la compléter par un master de spécialisation. Cette proposition est loin de satisfaire la profession et emporte légitimement un mécontentement. En effet, cette proposition qui va entraîner la suppression d'un certain nombre de crédits d'heures et donc de certains enseignements théoriques et pratiques, aura des incidences préjudiciables sur la qualité de la formation, mais également sur la qualité des soins. Pour éviter une telle situation, les étudiants et les professionnels souhaitent que leurs études soient valorisées par la mise en place d'un master professionnel diplômant. Aussi, il lui demande de lui indiquer si le Gouvernement entend répondre aux inquiétudes légitimes des étudiants et professionnels de l'orthophonie. Il souhaite également connaître les mesures qui seront prises pour donner suite à leur demande.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 03/02/2005 - page 302

Il a été décidé de mener une réflexion sur les modalités d'intégration des formations de santé dans le schéma LMD, qui respectent tout à la fois le caractère réglementé de ces professions, et leurs spécificités. Cette réflexion embrassera aussi bien les professions médicales que le vaste domaine des métiers paramédicaux. C'est dans ce cadre que la structure, le contenu et les débouchés de la formation des orthophonistes seront examinés en concertation avec les partenaires concernés.