Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de la clinique de Neuilly-sur-Marne

12e législature

Question écrite n° 15563 de M. Jacques Mahéas (Seine-Saint-Denis - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 20/01/2005 - page 148

M. Jacques Mahéas attire l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur la situation de la clinique de Neuilly-sur-Marne. La clinique implantée à Neuilly-sur-Marne est menacée de délocalisation par un projet de regroupement avec la clinique de Noisy-le-Grand sur un terrain à Bry-sur-Marne. Il ne resterait plus, dès lors, que quelques consultations à Neuilly-sur-Marne. En toute logique, cette opération ne peut que susciter la plus ferme opposition puisqu'elle revient à fragiliser, voire supprimer un pôle médical situé dans une zone de restructuration urbaine pour installer une grosse clinique dans une commune où il existe déjà un hôpital. De nombreuses cliniques ayant déjà fermé, on participerait ainsi à créer un véritable désert médical entre Montfermeil et Bry-sur-Marne. En conséquence, il lui demande comment il compte intervenir pour que l'organisation sanitaire favorise l'accès aux soins plutôt que d'encourager la désertification médicale dans des zones déjà économiquement éprouvées.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque