Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'Association des écrivains et artistes paysans

12e législature

Question écrite n° 15577 de M. Michel Teston (Ardèche - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 20/01/2005 - page 139

M. Michel Teston appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et de la ruralité sur la situation de l'Association des écrivains et artistes paysans (AEAP). En effet, il semble que cette association se soit vu supprimer pour 2004 deux subventions du ministère de l'agriculture, représentant au total un montant de 10 000 euros qui lui permettaient d'être présente sur le salon de l'agriculture et de se faire, ainsi, connaître d'un large public. Or, l'AEAP, dont l'objet est la fédération des écrivains et artistes de terroir et la promotion de leurs oeuvres, a un rôle important dans le développement de l'expression artistique du monde rural et, en particulier, de la conservation de la mémoire paysanne. Aussi, il lui demande de lui faire connaître dans quelles mesures les subventions prévues pourraient être effectivement versées à cette association afin de ne pas compromettre sa participation au salon de l'agriculture de 2005.



Réponse du Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et de la ruralité

publiée dans le JO Sénat du 24/03/2005 - page 832

Le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et de la ruralité a pris connaissance avec intérêt de la question relative aux difficultés d'ordre financier que rencontre l'Association des artistes et écrivains paysans et des effets qu'elles comportent pour l'avenir des activités de cette association du fait de la suppression de la subvention habituellement versée, notamment durant les années de 1999 à 2003. Conscient des difficultés de trésorerie rencontrées par cette association, une subvention d'un montant de 5 000 euros sera versée à cette association au titre de l'année 2005. Par ailleurs, le comité permanent de coordination des inspections du ministère de l'agriculture a été mandaté pour assurer le suivi et l'évaluation des subventions versées aux associations par le ministère.