Allez au contenu, Allez à la navigation

Lycée Pierre-Loti d'Istanbul

12e législature

Question écrite n° 15671 de M. Michel Guerry (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 27/01/2005 - page 197

M. Michel Guerry appelle l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la situation du lycée Pierre-Loti d'Istanbul. Il lui expose les craintes de la fédération des conseils de parents d'élèves de ce lycée devant les incertitudes quant au devenir des sites de Beyoglu et de Tarabaya, où les enfants sont actuellement scolarisés dans des bâtiments provisoires en préfabriqué. Il lui précise que la fédération des conseils de parents d'élèves du lycée Pierre-Loti estime ne pas être tenue au courant de l'état d'avancement de la réflexion et des projets d'implantation. Il souhaite connaître les projets retenus pour l'implantation du collège et du lycée ainsi que la proposition de répartition de la charge financière entre le conseil de gestion, l'agence pour l'enseignement français à l'étranger et le ministère des affaires étrangères.



Réponse du Ministère des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 14/04/2005 - page 1050

Le projet concernant le lycée Pierre-Loti d'Istanbul privilégie une relocalisation sur deux sites distincts, celui de Beyoglu et celui de Tarabya. Pour ce qui est du premier site, qui doit accueillir les classes du collège et du lycée, il convient d'achever sa rénovation dans la droite ligne des préconisations qui ont été faites par la mission de sécurité envoyée sur place par le ministère des affaires étrangères. Cette nouvelle affectation des locaux conduirait donc l'agence à reconstruire sur le site de Tarabya le bâtiment qui abritait autrefois des locaux universitaires afin d'y recevoir les écoles maternelles et primaires. Dans le respect des engagements pris auprès des autorités turques, les préfabriqués seront démontés dès la fin des travaux prévus sur les deux sites. Une répartition des charges financières a été établie lors de la redéfinition du projet, à l'occasion d'une réunion qui s'est tenue au siège de l'AEFE et à laquelle participaient le bureau du comité de gestion des parents d'élèves ainsi que le consul général et le conseiller culturel. Cette répartition devra être confirmée à l'issue des études techniques en cours sur le site de Beyoglu. La mise en oeuvre effective du projet immobilier est par ailleurs liée à l'accord attendu des autorités turques quant à la construction sur le site de Tarabya d'un bâtiment d'une superficie totale de 4 000 mètres carrés.