Allez au contenu, Allez à la navigation

Français de l'étranger dans le recensement de la population

12 ème législature

Question écrite n° 15687 de M. Michel Guerry (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 27/01/2005 - page 197

M. Michel Guerry appelle l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la publication, par l'INSEE, des chiffres au 1er janvier 2004 de la population française. Il lui expose qu'une communication de l'INSEE mentionne que la population française est de soixante deux millions de personnes se répartissant comme suit : soixante millions deux cents mille personnes en métropole et un million huit cent mille outre-mer. Il s'étonne qu'aucune mention des deux millions de Français résidant hors de France ne soit faite dans cette communication, alors même que l'INSEE établit pour le ministère des affaires étrangères les statistiques concernant les Français de l'étranger. Il lui demande qu'à l'avenir les recensements de population indiquent également le nombre de Français expatriés dans le chiffre global de la population française.



Réponse du Ministère des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 15/12/2005 - page 3220

Le recensement de la population a pour objet le dénombrement de la population de la France (voir article 156 de la loi n° 2002-276 sur la démocratie de proximité, publiée au JO du 28 février 2002), quelle que soit la nationalité des résidents. Les personnes prises en compte « sont les personnes résidant dans les logements d'une commune, les personnes sans abri... » (décret d'application n° 2003-485 publié au JO du 8 juin 2003 et décrets ultérieurs). Il n'est donc pas possible d'insérer dans les résultats du recensement le nombre de Français établis hors de France. En outre, il faut ajouter que ce dernier chiffre ne provient pas d'un recensement, mais de l'exploitation du fichier des Français inscrits, source d'un grand intérêt, mais qui comporte des lacunes difficiles à résoudre : des Français ne s'inscrivent pas à leur arrivée ou ne s'inscrivent pas du tout et des Français inscrits ne signalent pas leur départ.