Allez au contenu, Allez à la navigation

Réactualisation de la retraite du combattant

12e législature

Question écrite n° 15714 de M. Michel Sergent (Pas-de-Calais - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/01/2005 - page 200

M. Michel Sergent attire l'attention de M. le ministre délégué aux anciens combattants sur les revendications des représentants du monde combattant. Ces derniers, en effet, regrettent vivement que le montant de leur retraite n'ait fait l'objet d'aucune réactualisation depuis qu'elle a été rattachée à l'indice 33 par l'article 85 de la loi de finances pour l'année 1978. Quelles que soient les mesures d'ajustement, il n'en demeure pas moins que, pour 2005, le montant de la retraite des anciens combattants est très en deçà des objectifs fixés par le Gouvernement. Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser les mesures qu'il envisage pour répondre au monde des anciens combattants, qui souhaite une véritable réactualisation programmée de la retraite du combattant.



Réponse du Ministère délégué aux anciens combattants

publiée dans le JO Sénat du 10/03/2005 - page 671

Le montant annuel de la retraite du combattant, de 425,37 EUR, basé sur l'indice 33, est assurément modeste ; il est cependant indexé sur l'évolution des traitements de la fonction publique en application du rapport constant et, à ce titre, bénéficie des revalorisations régulières de la valeur du point d'indice. Toutefois, conscient des attentes du monde combattant, le ministre délégué aux anciens combattants entend bien faire progresser la question de la revalorisation de la retraite du combattant, ainsi qu'il l'a précisé lors du budget des anciens combattants pour 2005 au Parlement. Cela constitue désormais sa première priorité.