Allez au contenu, Allez à la navigation

Place de l'histoire-géographie et de l'éducation civique dans le projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école

12 ème législature

Question écrite n° 15760 de M. Serge Lagauche (Val-de-Marne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/01/2005 - page 205

M. Serge Lagauche souhaite attirer l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les inquiétudes des professeurs d'histoire-géographie concernant la place de leurs enseignements dans le projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale. L'histoire, la géographie et l'éducation civique constituent en effet des disciplines essentielles pour une formation humaniste et citoyenne de tous les élèves, en leur permettant de comprendre notre monde contemporain et notre société, et de s'y intégrer en citoyens, conscients des valeurs de la République, et de leurs droits et devoirs. Pour ces raisons, les professeurs d'histoire et de géographie souhaitent, dans le cadre de la loi d'orientation, que leurs matières soient reconnues explicitement dans le " socle des fondamentaux ". Ils demandent également que leurs disciplines continuent d'être évaluées par une épreuve écrite obligatoire pour tous les élèves au brevet des collèges qui ne comportera, en l'état actuel du projet, que trois épreuves écrites nationales (pour cinq blocs de compétences indispensables identifiées) ainsi que leur maintien dans les six épreuves terminales obligatoires prévues pour le baccalauréat. Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser si, dans l'esprit de sa réforme, tel sera bien le cas.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 24/03/2005 - page 848

L'histoire, la géographie et l'éducation civique restent des disciplines obligatoires à l'école, au collège et au lycée. L'article 6 du projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école dispose que dans les connaissances et compétences indispensables à acquérir par chaque élève à la fin de la scolarité obligatoire figure « une culture humaniste et scientifique permettant l'exercice de la citoyenneté ». L'histoire, la géographie et l'éducation civique contribuent pleinement à la maîtrise de cette partie du socle. Ces disciplines font partie du tronc commun des disciplines obligatoires en classe de troisième. Dans le projet de brevet rénové, tous les élèves seront évalués en histoire-géographie et en éducation civique. De même au lycée, l'histoire et la géographie font partie des enseignements obligatoires du tronc commun de la classe de seconde générale et technologique et du cycle terminal de chacune des séries. Il n'a jamais été prévu de les exclure de l'examen du baccalauréat.