Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir de la ligne ferroviaire Narbonne-Bize

12 ème législature

Question orale sans débat n° 0759S de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 21/04/2005 - page 1106

M. Roland Courteau attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports, de l'aménagement du territoire, du tourisme et de la mer sur l'inquiétude des élus, organisations syndicales, opérateurs économiques et populations suite à certaines informations faisant état d'une possible suppression de la ligne ferroviaire Narbonne-Bize. Il lui indique que le rôle de cette ligne est non seulement essentiel pour le développement économique du bassin d'activité concerné mais également source de développement touristique à travers le transport des voyageurs. Il lui rappelle également qu'en réponse à une précédente question orale en date du 2 mars 2004 sur les menaces qui pesaient sur les dessertes fret dans le département de l'Aude (gare de Bize Minervois, Lézignan - Corbières ou Trèbes), il lui avait été répondu qu'en ce qui concerne ces dessertes « aucune suppression n'était projetée à court terme ». Par ailleurs, plus récemment, au cours du débat plus général sur l'avenir du fret ferroviaire en France, il a été précisé que les objectifs de la SNCF s'articulaient autour de plusieurs objectifs stratégiques, dont celui consistant « à élargir le domaine de pertinence du ferroviaire ». Dans ces conditions et compte tenu de l'existence d'un réel potentiel tant économique que touristique sur le bassin concerné, il lui demande de lui apporter toutes assurances sur le maintien de la ligne Narbonne-Bize Minervois.



La question a été retirée