Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation du service mobile d'urgence et de réanimation de l'hôpital d'Argenteuil

12e législature

Question écrite n° 17162 de M. Robert Hue (Val-d'Oise - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 14/04/2005 - page 1039

M. Robert Hue souhaite attirer l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur la situation à laquelle est confronté le service mobile d'urgence et de réanimation de l'hôpital d'Argenteuil. En effet, le conseil d'administration a voté un plan de réduction des dépenses qui prévoit, entre autres, la suppression d'une équipe d'intervention, soit un véhicule sur les deux actuellement en service, Ce plan, pour être mis en oeuvre, n'attend plus que l'accord de l'agence régionale d'hospitalisation qui devrait intervenir dans les jours qui viennent. Si cette mesure drastique était appliquée, les conséquences seraient immédiates pour les populations concernées avec un délai de prise en charge allongé ainsi que pour les équipes d'Eaubonne, de Pontoise et de Gonesse, envers qui seraient réparties les interventions. Ceci est d'autant plus inquiétant que le nombre d'interventions ne cesse d'augmenter, pour arriver à 2 684 sorties en 2004, avec déjà 10 % de progression sur le premier trimestre 2005. Aussi, il souhaite qu'il lui indique son sentiment sur cette décision et les mesures qu'il envisage éventuellement de prendre afin de préserver les missions du service public hospitalier et laisser intacts les services rendus à la population.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque