Allez au contenu, Allez à la navigation

Vols en direction de la Kabylie

12e législature

Question écrite n° 17412 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 05/05/2005 - page 1243

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports, de l'aménagement du territoire, du tourisme et de la mer sur la situation de la communauté kabyle implantée en Alsace qui, ces dernières années, se plaint de trop faibles possibilités pour se rendre en Kabylie, région berbère située dans le nord de l'Algérie. La communauté kabyle, très présente en Alsace mais également dans le territoire de Belfort et en Franche-Comté, ne comprend pas pourquoi - à juste titre et alors que la demande est très forte - un vol direct n'est pas prévu depuis Mulhouse-Bâle ou Strasbourg à destination de Béjaïa, capitale de la Kabylie. Actuellement, les voyageurs doivent se rendre à Lyon ou à Paris pour prendre un vol direct sur la Kabylie, via la compagnie Air Algérie ou Aigle Azur. Les personnes âgées et les handicapés sont réellement éprouvés et découragés par les correspondances et les attentes, alors que le vol direct dure à peine plus d'une heure. Pour ces raisons, elle lui demande s'il envisage de négocier avec l'une des compagnies d'aviation afin d'assurer un vol direct depuis l'un des aéroports alsaciens, au moins durant les congés d'été. Si cet accord devait aboutir, il permettrait enfin aux personnes concernées de se rendre dans leur pays dans des conditions convenables.

Transmise au Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer



Réponse du Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer

publiée dans le JO Sénat du 20/10/2005 - page 2738

Le ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer ne peut imposer aux compagnies aériennes concernées l'ouverture de nouvelles liaisons, notamment une ligne aérienne directe entre Béjaia et Bâle-Mulhouse ou Strasbourg, telle que souhaitée par la communauté kabyle implantée en Alsace. Ces compagnies disposent de la liberté d'ouvrir les services qu'elles souhaitent en fonction de leurs objectifs commerciaux et financiers. Néanmoins, les services de l'Etat ont attiré l'attention de celles-ci sur la question de la desserte de la Kabylie depuis Bâle-Mulhouse ou Strasbourg. La France attache une importance particulière au développement des liaisons directes, notamment vers l'Algérie. A cet égard, pour la saison été 2005, la compagnie Air Algérie offre de 102 à 153 vols par semaine entre l'Algérie et la France. Ces vols sont répartis sur les aéroports de Paris, Marseille, Lyon, Lille, Toulouse, Nice, Mulhouse, Metz, Bordeaux et Montpellier. La compagnie Aigle Azur, dessert l'Algérie au départ des aéroports de Paris, Lille, Lyon, Marseille, Mulhouse et Toulouse entre 60 et 75 fois par semaine. Enfin, la compagnie Air France offre 19 vols hebdomadaires au départ des aéroports de Marseille et de Paris.