Allez au contenu, Allez à la navigation

Secteur de la psychiatrie en Guadeloupe

12e législature

Question écrite n° 17805 de Mme Lucette Michaux-Chevry (Guadeloupe - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 26/05/2005 - page 1472

Mme Lucette Michaux-Chevry appelle l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur la situation de la psychiatrie en Guadeloupe. Le domaine de la psychiatrie est en crise sur l'archipel guadeloupéen et particulièrement sur l'île de Marie-Galante et de Saint-Martin. En effet les professionnels de la santé s'alarment sur l'éventuelle fermeture du centre hospitalier de Montéran à Saint-Claude, qui constitue pourtant un des piliers les plus solides de la psychiatrie en Guadeloupe bénéficiant de structures adaptées notamment dans un environnement rural favorable à l'équilibre des malades. De plus, ces derniers mettent en avant le manque d'effectifs et enfin ils déplorent l'absence d'une véritable politique décisionnelle face aux inquiétudes évoquées par le personnel. Aussi elle lui demande quelles dispositions il envisage d'adopter pour pallier la faiblesse des moyens dans cette spécialité médicale en Guadeloupe.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque