Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des échographistes spécialisés dans le diagnostic anténatal

12e législature

Question écrite n° 17835 de M. Philippe Marini (Oise - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 26/05/2005 - page 1472

M. Philippe Marini souhaite attirer l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur les problèmes liés à la revalorisation estimée insuffisante de leurs actes par les échographistes spécialisés dans le diagnostic anténatal exerçant dans le secteur conventionnel. En effet, malgré une majoration récente de l'ordre de 30 %, les professionnels concernés considèrent toujours cette réévaluation comme très éloignée du niveau qui permettrait un ajustement de la rétribution de leurs actes. Dès lors, on ne pourra, selon eux, éviter une « fuite » des praticiens vers le secteur 2 ou même d'autres activités ce qui poserait évidemment de gros problèmes pour répondre aux demandes des familles dont les moyens financiers ne leur permettent pas la consultation de médecins non conventionnés. Aussi il désire savoir quelle réponse il entend apporter à cette situation.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque