Allez au contenu, Allez à la navigation

Desserte des gares du TGV-Est

12e législature

Question écrite n° 17999 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 09/06/2005 - page 1618

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre délégué à l'aménagement du territoire sur le fait que la desserte des gares du TGV-Est doit être conçue dans une logique d'aménagement du territoire, permettant de revitaliser les zones défavorisées. Ainsi, l'arrivée du TGV-Est en gare de Reims offrira des possibilités considérablement améliorées de liaisons entre le nord de la Meuse et Paris. Pour valoriser au mieux cette nouvelle infrastructure, il conviendrait que les usagers SNCF de la gare de Verdun puissent avoir un accès direct par le train vers Reims. Cela suppose la réouverture au trafic voyageurs de la ligne Verdun - Saint-Hilaire - Reims. Verdun serait alors le pivot d'une desserte interrégionale Reims - Verdun - Metz. Il souhaiterait qu'il lui indique s'il ne pense pas qu'il conviendrait que son ministère intervienne auprès de la SNCF afin que cet aspect de la logique d'aménagement du territoire soit pris en compte.



Réponse du Ministère délégué à l'aménagement du territoire

publiée dans le JO Sénat du 22/09/2005 - page 2410

La réouverture du raccordement ferroviaire de Saint-Hilaire-du-Temple présenterait en effet un réel intérêt pour de nombreuses collectivités territoriales de la Meuse et de la Marne. Celle-ci permettrait notamment de rapprocher les villes de Verdun et de Reims et d'envisager des circulations directes Metz-Reims via Verdun et Saint-Hilaire-du-Temple. Les coûts de réalisation de ce projet ont été estimés, notamment à la demande d'associations d'usagers locales, à 4,65 millions d'euros (conditions économiques de juin 2002). Il appartiendrait désormais à Réseau ferré de France de réunir, sur cette base, les financements nécessaires à cette réouverture. Dans l'attente de la concrétisation éventuelle de ce projet, il convient de rappeler que les habitants du département de la Meuse pourront, à compter de l'été 2007, se rapprocher de Paris via la gare Meuse TGV située à une trentaine de kilomètres de Verdun. Cette gare bénéficiera en effet de trois allers et retours quotidiens avec l'Ile-de-France, dont deux avec la gare de Paris-Est en un temps de parcours attractif de 1 h 05.