Allez au contenu, Allez à la navigation

Extension de l'unité de vie d'Ennery

12e législature

Question écrite n° 18374 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 30/06/2005 - page 1753

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille sur le fait que les services de l'Etat ont refusé de donner leur agrément au projet d'extension de l'unité de vie d'Ennery. La création de 15 lits pour malades d'Alzheimer à cette unité de vie d'Ennery correspond pourtant à un besoin évident et à une urgence absolue car il y a un important retard en Moselle. De plus, tous les interlocuteurs administratifs admettent que l'unité de vie d'Ennery doit être agrandie afin de conférer une réelle viabilité économique de sa gestion. La communauté de communes de Maizières, en liaison avec la municipalité d'Ennery, a donc mis en place le financement nécessaire et a acheté les terrains. Il est incompréhensible que, face à tous ces arguments humains, sociaux, administratifs et techniques, on se heurte maintenant à un refus. Il souhaiterait donc qu'il lui indique quelle est la raison d'un tel blocage et quelles sont les mesures envisagées pour trouver une solution satisfaisante au cours des prochains mois.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque