Allez au contenu, Allez à la navigation

Attribution du nombre de postes d'internes à la faculté de Brest

12 ème législature

Question écrite n° 18565 de Mme Odette Herviaux (Morbihan - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 07/07/2005 - page 1804

Mme Odette Herviaux attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la dotation attribuée à la faculté de médecine de Brest du nombre de postes d'internes de médecine générale. En effet, pour la deuxième année consécutive, la faculté de Brest se voit dotée d'un nombre de postes d'internes en médecine générale parmi les plus bas de France. Ainsi, les 31 places attribuées sur 42 demandées vont très rapidement se traduire par une diminution sévère du temps médical dans les hôpitaux de la subdivision et, à plus longue échéance, une aggravation de la baisse du nombre de médecins généralistes dans cette partie de la Bretagne occidentale. Elle souhaite donc connaître les raisons de cette faible attribution de postes et surtout avoir des assurances sur la volonté gouvernementale de maintenir l'université de Brest et, globalement, un service de médecine générale en capacité de répondre aux besoins de la Bretagne.



La question est caduque