Allez au contenu, Allez à la navigation

Statistiques sur l'enseignement des langues étrangères au collège

12 ème législature

Question écrite n° 19780 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 13/10/2005 - page 2597

M. Jean Louis Masson demande à M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche de lui indiquer quelles sont les cinq langues étrangères les plus enseignées en première langue dans les collèges, pour chacune de ces langues, quel est le pourcentage d'élèves concernés et quelle a été au cours des dix dernières années, l'évolution des effectifs apprenant chacune de ces langues étrangères.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 12/01/2006 - page 90

A la rentrée 2004, la quasi-totalité des élèves de collège apprennent une première langue vivante, conformément aux programmes d'enseignement (tableau ci-après). L'infime proportion d'élèves qui ne bénéficie pas de cet enseignement relève d'adaptations des programmes sur le terrain liées à des situations particulières. L'anglais, étudié par 92 % des collégiens, est la langue dominante. Elle est suivie de loin par l'allemand (8 % des collégiens). Les trois autres premières langues « principales » (espagnol, italien et russe) ne sont étudiées que par une minorité d'élèves. Au cours des dix dernières années, l'apprentissage d'une première langue a progressé de trois points, sous l'effet de la généralisation de cet enseignement dans l'ensemble des classes du collège, notamment dans l'enseignement adapté. Toutes les langues ont progressé, sauf l'allemand qui a perdu du terrain et le russe qui s'est maintenu à un niveau constant. L'anglais a progressé avant tout du fait de l'extension de la première langue aux élèves de l'enseignement adapté et du recul de l'allemand. L'espagnol et l'italien, de tout temps peu étudiés comme premières langues, ont vu leur part augmenter du fait du développement du « bilanguisme » (ou apprentissage à parts égales de deux premières langues) en sixième et en cinquième. En effet, la généralisation progressive des langues vivantes dans le premier degré au début des années 2000 a conduit à expérimenter le démarrage d'une deuxième langue vivante dès la sixième, par anticipation de ce qui relève actuellement de la classe de quatrième. Cette expérimentation s'est renforcée tout au long de la période 2000-2004 : à la rentrée 2004, 5 % des élèves de sixième sont concernés par le « bilanguisme ». Pour les années à venir, il est prévu, dans le cadre de la loi d'orientation du 23 avril 2005, de généraliser progressivement l'apprentissage de la seconde langue vivante pour tous les élèves dès la classe de cinquième.Tableau 1 Evolution de l'apprentissage des cinq premières langues les plus étudiées au collège (1)

RENTRÉEEFFECTIFS
de collégiens
COLLÉGIENS APPRENANT
une première langue
POURCENTAGE DE COLLÉGIENS
selon les premières langues les plus étudiées


effectif%allemandanglaisespagnolitalienrusse
19953 499 0433 390 28896,911,085,70,80,10,1
19963 460 5793 358 12097,010,786,20,80,10,1
19973 424 7733 337 19297,410,486,90,80,10,1
19983 409 7593 337 17597,910,187,70,80,10,1
19993 406 5523 353 41498,4 9,788,50,80,10,1
20003 403 5983 366 42298,9 9,389,30,80,10,1
20013 391 4753 363 49899,2 8,990,10,80,10,1
20023 379 2613 368 76699,7 8,691,10,90,10,1
20033 351 7133 343 08499,7 8,491,61,10,20,1
20043 297 7393 293 77899,9 8,492,11,20,20,1
Effectif de collégiens    277 4523 038 79537 1746 1192 253
(1) Classes de 6e à 3e et classes de l'enseignement adapté (SEGPA).
Lecture : à la rentrée 2004, 99,9 % des collégiens apprennent une première langue vivante. Pour 8,4 % d'entre eux, il s'agit de l'allemand.
NB : en 2004 et dans les années récentes, la somme des pourcentages peut dépasser 100 %, certains élèves de 6e et 5e pouvant apprendre deux « premières langues » à parts égales.
Champ : métropole + DOM, établissements publics et privés dépendant du MEN.
Source : constats annuels de rentrée du second degré.