Allez au contenu, Allez à la navigation

Diminution des anesthésistes - réanimateurs dans le secteur libéral

12e législature

Question écrite n° 20014 de Mme Françoise Férat (Marne - UDI-UC)

publiée dans le JO Sénat du 27/10/2005 - page 2765

Mme Françoise Férat appelle l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités , sur les inquiétudes suscitées par la diminution récurrente des anesthésistes - réanimateurs évoluant dans le secteur libéral.

Une récente étude du syndicat national des anesthésistes - réanimateurs de France a mis en évidence ce phénomène en s'appuyant notamment sur le vieillissement de cette profession (âge moyen de 49,6 ans en 2002 contre 47,9 pour les autres médecins tous secteurs confondus), et la baisse significative du taux de féminisation (moins de 25 % en 2002 contre plus de 35 % en 1993). Il résulte de ces travaux que le nombre de praticiens, qui a commencé à diminuer en 2003, est aujourd'hui évalué à 3 246, soit le niveau constaté pour l'année 2003.

Pour autant, le service en secteur privé n'a cessé de croître du fait d'un transfert significatif des actes effectués par la chirurgie publique, augmentant ainsi l'activité moyenne des libéraux.

Elle lui demande donc de bien vouloir lui préciser les mesures qu'il envisage de prendre pour enrayer ce déclin démographique des anesthésistes - réanimateurs.



La question est caduque