Allez au contenu, Allez à la navigation

Décision de la SNCF de mutualiser les agences immobilières régionales en sept délégations interrégionales

12e législature

Question écrite n° 20065 de M. Bernard Dussaut (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/10/2005 - page 2768

M. Bernard Dussaut appelle l'attention de M. le ministre des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer sur les vives inquiétudes suscitées par la décision de la direction de la SNCF de mutualiser les 22 agences immobilières régionales (AIR) actuelles en sept délégations interrégionales. L'une d'entre elles, située à Limoges, regrouperait les territoires des régions SNCF de Bordeaux, Toulouse et Limoges, correspondant aux régions administratives de l'Aquitaine, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées et Limousin. Redoutant les multiples conséquences d'un tel éloignement du terrain des experts, des collectifs de cheminots se sont constitués. Dans le département de la Gironde, notamment, on redoute une remise en question de la sécurité des personnes et des circulations. En effet, la déperdition des compétences individuelles et collectives et des connaissances sur la région pourrait être très préjudiciable dans une telle organisation. Il lui demande s'il entend faire part à la direction de la SNCF des risques d'une telle réorganisation.



La question est caduque