Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppression des appellations Madame, Mademoiselle et Monsieur

12e législature

Question écrite n° 20148 de Mme Jacqueline Alquier (Tarn - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 03/11/2005 - page 2819

Mme Jacqueline Alquier appelle l'attention de Mme la ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité sur la maladresse sémantique qui demeure inscrite dans le vocabulaire et dans un grand nombre de documents administratifs délivrés à tous les niveaux par les autorités publiques comme dans les pratiques privées, notamment des employeurs. Alors que les hommes sont systématiquement appelés « Monsieur », les femmes doivent choisir entre les termes de « Madame » et de « Mademoiselle ». Or il a y incontestablement dans cette distinction une différenciation de statut social entre la femme mariée et la femme célibataire. Cette distinction pose d'ailleurs la question de la place de la femme pacsée dans cette classification. On ne comprend pas non plus en quoi un homme n'aurait pas à justifier de son statut d'homme marié ou de célibataire contrairement à la femme. C'est pourquoi elle lui demande s'il ne serait pas possible de retirer toute mention à la distinction Madame, Mademoiselle ou Monsieur dans les documents et dans les formulaires officiels, dans la mesure où la mention du sexe apparaît amplement suffisante. Elle lui demande aussi s'il ne serait pas possible d'envisager sur ce point une réforme plus profonde afin de faire disparaître cette distinction du langage courant.



La question est caduque