Allez au contenu, Allez à la navigation

Modifications intervenues dans le mode de scrutin pour les élections législatives depuis la fin du Second empire

12 ème législature

Question écrite n° 20204 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 03/11/2005 - page 2826

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, sur le fait que, en réponse à sa question écrite n° 15974 publiée au Journal officiel du Sénat du 20 octobre 2005, il a indiqué qu'il était « contraire à l'usage républicain » de redécouper les circonscriptions législatives moins de deux ans avant l'expiration des pouvoirs de l'Assemblée nationale. Il souhaiterait qu'il lui indique quelle est l'origine de cet usage républicain. En effet, il semble que la seule règle édictée jusqu'à présent, et qui d'ailleurs ne concerne pas les élections législatives, était afférente aux élections cantonales et fixait le seuil de référence à un an. Dans cette logique, il souhaiterait aussi qu'il lui indique quelles ont été les modifications intervenues dans le mode de scrutin pour les élections législatives depuis la fin du Second Empire et le délai les séparant des élections suivantes, en prenant en compte aussi bien les réformes générales du mode de scrutin que les réformes ponctuelles, telles que création de nouveaux sièges de députés ou modifications de découpages de circonscriptions législatives.



Réponse du Ministère de l'intérieur et de l'aménagement du territoire

publiée dans le JO Sénat du 02/02/2006 - page 294

L'honorable parlementaire voudra bien se reporter au tableau ci-après mettant en regard les dates des lois et ordonnances ayant modifié le mode d'élection des députés, la répartition des sièges et la délimitation ayant modifié des circonscriptions par rapport aux dates des élections législatives depuis 1871. Il en ressort que l'écart entre ces modifications et les élections législatives s'est progressivement élargi. S'est ainsi instauré un usage selon lequel le cadre du scrutin législatif n'est pas modifié dans l'année précédant les élections, sauf circonstances particulières. De manière comparable, l'article 7 de la loi n° 90-1103 du 11 décembre 1990 prévoit qu'« il ne peut être procédé à aucun redécoupage des circonscriptions électorales dans l'année précédant l'échéance normale de renouvellement des assemblées concernées ». Cette disposition, qui résulte d'un amendement de M. Robert Pandraud, ancien ministre et député, avait été votée à l'unanimité.

<!DEBTAB><div align="center"><center><table border="1"><tr><th>DATES DES LOIS ELECTORALES</th><th>DATES DES ELECTIONS LEGISLATIVES</th></tr><tr><td align="center">Décret du 29 janvier 1871</td><td align="center">8 février 1871</td></tr><tr><td align="center">Lois des 30 novembre et 24 décembre 1871</td><td align="center">20 février et 5 mars 1876<br>14 et 28 octobre 1977</td></tr><tr><td align="center">Loi du 28 juillet 1881</td><td align="center">21 août et 4 septembre 1881</td></tr><tr><td align="center">Loi du 16 juin 1885</td><td align="center">4 et 18 octobre 1885</td></tr><tr><td align="center">Loi du 13 février 1889</td><td align="center">22 septembre et 6 octobre 1889</td></tr><tr><td align="center">Loi du 22 juillet 1893</td><td align="center">20 août et 3 septembre 1893</td></tr><tr><td align="center">Loi du 6 avril 1898</td><td align="center">8 et 22 mai 1898</td></tr><tr><td align="center">Loi du 30 mars 1902</td><td align="center">27 avril et 11 mai 1902<br>6 et 20 mai 1906</td></tr><tr><td align="center">Loi du 26 mars 1910</td><td align="center">24 avril et 8 mai 1910</td></tr><tr><td align="center">Loi du 27 mars 1914</td><td align="center">26 avril et 10 mai 1914</td></tr><tr><td align="center">Lois des 12 juillet et 14 octobre 1919</td><td align="center">16 novembre 1919</td></tr><tr><td align="center">Loi du 11 avril 1924</td><td align="center">11 mai 1924</td></tr><tr><td align="center">Loi du 21 juillet 1927</td><td align="center">22 et 29 avril 1928</td></tr><tr><td align="center">Loi du 25 mars 1932</td><td align="center">1er et 8 mai 1932</td></tr><tr><td align="center">Loi du 20 mars 1936</td><td align="center">26 avril et 3 mai 1936</td></tr><tr><td align="center">Ordonnance n° 45-1837 du 17 août 1945, décret du 7 septembre 1945, ordonnance n° 45-2119 et décret n° 45-2123 du 15 septembre 1945</td><td align="center">du 21 octobre 1945<br>2 juin 1946</td></tr><tr><td align="center">Loi n° 46-2123 du 5 octobre 1946</td><td align="center">10 novembre 1946</td></tr><tr><td align="center">Loi n° 51-519 du 9 mai 1951</td><td align="center">17 juin 1951<br>2 janvier 1956</td></tr><tr><td align="center">Ordonnance n° 58-945 du 13 octobre 1958</td><td align="center">23 et 30 novembre 1958<br>18 et 25 novembre 1962</td></tr><tr><td align="center">Loi n° 61-819 du 29 juillet 1961, déclaration du 3 juillet 1962, lois n° 66-501 du 12 juillet 1966 et n° 66-1022 du 29 décembre 1966</td><td align="center">5 et 12 mars 1967</td></tr><tr><td align="center">Loi n° 72-522 du 29 juin 1972</td><td align="center">4 et 11 mars 1973</td></tr><tr><td align="center">Lois n° 75-358 du 15 mai 1975 et n° 76-665 du 19 juillet 1976, loi organique n° 76-1218 du 28 décembre 1976, loi n° 77-1340 du 8 décembre 1977</td><td align="center">12 et 19 mars 1978<br>14 et 21 juin 1981</td></tr><tr><td align="center">Lois n°s 85-688, 85-689, 85-690, 85-691 du 10 juillet 1985</td><td align="center">16 mars 1986</td></tr><tr><td align="center">Lois n° 86-825 du 11 juillet 1986 et n° 86-1197 du 24 novembre 1986</td><td align="center">5 et 12 juin 1988<br>21 et 28 mars 1993<br>25 mai et 1er juin 1997<br>9 et 16 juin 2002</td></tr></table></center></div><!FINTAB>