Allez au contenu, Allez à la navigation

Préservation des moyens octroyés par l'État au secteur de l'éducation populaire

12e législature

Question écrite n° 20542 de M. Jacques Siffre (Bouches-du-Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/11/2005 - page 3030

M. Jacques Siffre souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la réduction des crédits alloués en 2005 aux associations membres du CNAJEP (Conseil national de la jeunesse et de l'éducation populaire). Les Eclaireuses et Eclaireurs de France voient ainsi leurs moyens réduits de 35 % par rapport à 2004 et le retrait de huit postes et demi de MAD (mis à disposition) de l'éducation nationale. Cette décision, si elle se confirmait, mettrait en grande difficulté le développement des actions menées en direction de la jeunesse de notre pays. Les structures qui oeuvrent dans le domaine de l'éducation populaire jouent un rôle essentiel et reconnu par l'Etat, qui en assure la pérennité depuis de nombreuses années. A ce titre, il serait particulièrement dommageable d'en remettre en cause l'action, pour les intervenants comme pour les populations concernées. C'est pourquoi il lui demande quelle mesure il envisage de prendre afin de préserver en 2006 les moyens octroyés par l'Etat au secteur de l'éducation populaire.



La question est caduque