Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppression du bac génie mécanique, option matériaux souples

12 ème législature

Question écrite n° 20820 de M. André Trillard (Loire-Atlantique - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 15/12/2005 - page 3206

M. André Trillard expose à M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche que la suppression annoncée, dans la nouvelle architecture des prochains baccalauréats technologiques, du bac génie mécanique, option matériaux souples au profit de la seule orientation des lycéens vers un bac professionnel apparaît aux enseignants concernés comme une grave erreur dans la mesure où ce dernier donne seulement à environ 20 % d'entre eux la possibilité de poursuivre en BTS de stylisme ou modélisme. La mise en place d'un tel dispositif entraînerait donc l'étranglement des formations dans le secteur de la mode, la fermeture de classes et la suppression de nombreux postes dans les vingt-sept établissements nationaux publics et privés concernés. Il lui demande donc, avant toute décision, de bien vouloir réétudier cette question en liaison avec les branches professionnelles représentatives.



La question est caduque