Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise en place de la détection bactérienne en matière de transfusion sanguine

12e législature

Question écrite n° 20955 de M. Jean-François Picheral (Bouches-du-Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 22/12/2005 - page 3271

M. Jean-François Picheral souhaite attirer l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la contamination bactérienne des concentrés plaquettaires, classée unanimement par la communauté scientifique internationale comme l'une des plus grandes causes transfusionnelles. Aux Etats-Unis et dans certains pays d'Europe tels la Belgique, la Hollande et les pays scandinaves, la détection bactérienne est déjà mise en place. Depuis plusieurs années, des groupes de travail réfléchissent pour répondre à ce problème de santé publique en France. L'implémentation de la détection bactérienne a été annoncée publiquement par l'EFS pour le mois de juin 2005. Or, à ce jour, aucune décision n'a encore été prise concernant ce risque avéré qui entraîne chaque année de nombreuses contaminations chez les malades hospitalisés et fragiles. En conséquence, il lui demande de préciser sa position quant à la mise en place effective en France de la détection bactérienne qui s'inscrit dans un objectif de santé publique et du principe de précaution.



La question est caduque