Allez au contenu, Allez à la navigation

Réseau des « médecins-conseils »

12e législature

Question écrite n° 21021 de M. Robert del Picchia (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 29/12/2005 - page 3314

M. Robert Del Picchia attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur le réseau des « médecins-conseils » mis en place dans le cadre du dispositif spécial grippe aviaire. L'épizootie a conduit le ministère des Affaires étrangères à organiser il y a quelques semaines à Paris une réunion du réseau des médecins-conseils à laquelle étaient conviés les médecins-conseils des postes consulaires d'Asie. On sait que le réseau, déjà opérationnel en Asie, est en cours de constitution dans les autres pays, mais hors Union européenne. Il semble que les médecins des postes consulaires d'Europe ne soient pas intégrés alors que l'on sait d'une part que les virus ne connaissent pas les frontières et d'autre part qu'il faut considérer les décalages entre les différents systèmes de santé et les insuffisances de certains dans la perspective d'un système international de veille sanitaire. Il lui demande où en est la mise en place du réseau des médecins-conseils, et s'il ne serait pas pertinent de l'élargir aux médecins des postes consulaires européens.



Réponse du Ministère des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 09/02/2006 - page 355

Le ministère des affaires étrangères, direction des Français à l'étranger et des étrangers en France, organise un réseau de médecins référents (ou médecins conseils) dans tous nos postes diplomatiques et/ou consulaires, y compris dans les pays de l'Union européenne.