Allez au contenu, Allez à la navigation

Campagne d'affichage et protection des mineurs

12e législature

Question écrite n° 21100 de M. Alain Dufaut (Vaucluse - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 29/12/2005 - page 3326

M. Alain Dufaut interroge M. le ministre délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille sur la campagne d'affichage en faveur du salon Rainbow Attitude, dans le réseau de transports publics parisiens, mettant en scène des couples homosexuels, tant féminins que masculins, s'embrassant. En effet, malgré un avis défavorable du bureau de vérification de la publicité (BVP), la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE) a obtenu gain de cause, arguant du fait que le non-affichage serait une discrimination pour les homosexuels. Pourtant, selon un sondage IFOP, en date du 15 octobre dernier, il apparaît que 62 % des personnes interrogées affirment que ces images sont susceptibles de troubler les enfants, et 67 % trouvent anormal qu'elles soient diffusées dans les transports publics. Aussi, à l'heure où la perte des repères familiaux apparaît comme un véritable danger, il lui demande pourquoi la non-discrimination des homosexuels prime sur la protection des mineurs.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque