Allez au contenu, Allez à la navigation

Revalorisation de l'aide au logement temporaire

13e législature

Question écrite n° 03244 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 31/01/2008 - page 184

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté concernant l'aide au logement temporaire (ALT) octroyée par l'État aux organismes logeant des personnes défavorisées, en grande précarité, bénéficiaires de minima sociaux, essentiellement du RMI. En région Alsace, l'Association pour le logement des sans-abri (ALSA), l'une des associations qui gèrent cette dotation, déplore que le montant de cette ALT n'ait plus été revalorisé depuis 2004. En effet, en plus de la détérioration générale du pouvoir d'achat, l'ALT ne permet plus aux bénéficiaires de faire face au règlement des loyers, encore moins à celui des charges.
Devant ces graves difficultés qui signent, à terme, la remise en cause de ce mode d'intervention -pourtant particulièrement adapté aux besoins de ces publics fragiles- elle souhaite savoir s'il compte revaloriser le montant de l'ALT, dont le coût modéré en regard d'autres dispositifs permet l'hébergement de ces publics confrontés à une réalité quotidienne de plus en plus difficile.

Transmise au Haut commissariat aux solidarités actives contre la pauvreté, haut commissariat à la jeunesse



Réponse du Haut commissariat aux solidarités actives contre la pauvreté, haut commissariat à la jeunesse

publiée dans le JO Sénat du 14/05/2009 - page 1231

Le haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté remercie Mme la sénatrice de sa question. Le Gouvernement est pleinement convaincu de l'intérêt que représente l'aide aux organismes logeant à titre temporaire des personnes défavorisées (ALT) parmi la palette des dispositifs d'hébergement des personnes sans domicile et de la nécessité d'une revalorisation de cette aide pour compenser à la fois les augmentations de loyers intervenues depuis 2004 et les augmentations de charges concomitantes. C'est pourquoi la ministre du logement a signé le 24 décembre dernier avec les ministres chargés de la sécurité sociale, de l'économie, de l'agriculture et du budget un arrêté par lequel les barèmes de l'ALTI sont revalorisés de 1,6 % à compter du 1er janvier 2009.