Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)

13e législature

Question orale avec débat n° 0016A de M. Jean-Pierre Demerliat (Haute-Vienne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 13/03/2008 - page 468

M. Jean-Pierre Demerliat appelle l'attention de M. le Premier ministre sur le devenir de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES). Instituée par le décret n° 2002-1392 du 28 novembre 2002, la MIVILUDES a pour mission de lutter contre les agissements des mouvements à caractère sectaire qui sont attentatoires aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales ou menacent l'ordre public. Sa compétence et son professionnalisme sont reconnus et salués par tous les acteurs engagés dans la lutte contre les dérives sectaires. Depuis quelques semaines, un certain nombre de déclarations de personnalités gouvernementales ou proches du pouvoir font s'interroger toutes celles et ceux qui craignent l'influence néfaste des mouvements sectaires. Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser ses intentions quant au devenir de la MIVILUDES. Il souhaiterait également connaître les orientations du Gouvernement en matière de lutte contre les dérives sectaires.



La question est caduque