Allez au contenu, Allez à la navigation

Démographie médicale

13e législature

Question écrite n° 04110 de Mme Colette Mélot (Seine-et-Marne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 17/04/2008 - page 754

Mme Colette Mélot attire l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur le problème de la diminution de la démographie médicale entraînant une offre de soins insuffisante.

A l'origine de cette observation, il faut mettre en valeur un nombre insuffisant de jeunes diplômés, généralistes et spécialistes, pour compenser les nombreux départs en retraite des médecins.

Cette baisse du nombre des praticiens a pour conséquence immédiate une réduction de l'offre de soins d'où un allongement des délais d'obtention des rendez-vous pour les patients.

Il en est de même pour l'hôpital, où le nombre de postes non pourvus, oblige l'administration à recruter des spécialistes étrangers dont le cursus de formation diffère parfois de celui exigé des praticiens en France.

Cette situation est d'autant plus discutable que les candidatures à la carrière médicale en France sont très nombreuses ; il serait sans doute aisé de pourvoir aux besoins en reconsidérant le dispositif du numerus clausus sans pour autant diminuer le niveau de recrutement.

C'est pourquoi elle souhaite l'interroger sur les mesures qui peuvent être prises afin de pouvoir remédier aux problèmes liés à la baisse de la démographie médicale.



La question est caduque