Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation financière de l'hôpital de Roubaix

13e législature

Question écrite n° 04896 de M. Ivan Renar (Nord - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 26/06/2008 - page 1266

M. Ivan Renar attire l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur la préoccupation de la population et des élus locaux de Roubaix quant aux graves difficultés financières auxquelles leur hôpital doit faire face. En dépit d'une gestion rigoureuse, l'établissement connaîtra, en 2008, un déficit de 6,5 millions d'euros. Pour assurer le niveau et la qualité des soins dispensés en 2007, cet hôpital aurait besoin, dès cette année, d'un financement supplémentaire de l'ordre de 10 millions d'euros. L'inquiétude des roubaisiens est d'autant plus vive que, selon l'état des prévisions de recettes et de dépenses (EPRD) 2008, l'hôpital devrait connaître un déficit cumulé à hauteur de 18 millions en 2010. Ces difficultés financières s'accompagnent de suppressions de postes : en 4 ans, cet établissement pourrait perdre 190 postes, sans compter le non renouvellement des contractuels. Ainsi cet hôpital risque-t-il, à très court terme, de ne plus être en capacité d'assurer ses missions de service public qui sont d'assurer la permanence des soins 24 heures sur 24 et d'accueillir tout patient quels que soient sa pathologie, ses origines et ses revenus. L'arrêt de certaines activités telles que l'obstétrique, la gynécologie, la néonatologie, l'orthogénie, l'hématologie, l'addictologie et la réanimation a d'ores et déjà été envisagé. Il lui demande de lui indiquer les dispositions qu'elle entend mettre en oeuvre afin de remédier à cette situation préoccupante pour l'ensemble de la population roubaisienne et, plus particulièrement, pour les personnes les plus défavorisées.



La question est caduque