Allez au contenu, Allez à la navigation

Autorisation de la vente de Red Bull en France

13e législature

Question écrite n° 05227 de M. Claude Domeizel (Alpes de Haute-Provence - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 24/07/2008 - page 1491

M. Claude Domeizel appelle l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur l'autorisation de la commercialisation de l'authentique « Red Bull » en France à compter du 16 juillet 2008. Il s'étonne que, d'un côté, madame la ministre s'attelle à interdire de façon plus stricte les boissons alcoolisées aux mineurs au travers d'une future loi « santé, patients, territoires » et que, de l'autre, la vente libre d'une boisson énergisante suspecte soit autorisée. Il rappelle que, jusqu'à présent, le principe de précaution s'appliquait vis-à-vis de ce produit comprenant de la caféine à forte dose et de la taurine dont les effets sont mal connus. Par ailleurs, l'AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) a émis des réserves à plusieurs reprises sur le « Red Bull ». Il l'interroge sur les raisons qui ont motivé cette autorisation quand on connaît les risques présentés par ce produit très prisé chez les jeunes, notamment quand il est mélangé avec des boissons alcoolisées, sur le plan du comportement en général et sur la route en particulier. En conséquence, il lui demande si elle envisage d'introduire des moyens d'interdiction du « Red Bull » par voie législative.



La question est caduque