Allez au contenu, Allez à la navigation

Perspectives et conséquences de la réduction du nombre de secteurs de garde médicale sur le territoire national

13e législature

Question écrite n° 05274 de M. Jean-Marc Pastor (Tarn - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 31/07/2008 - page 1539

M. Jean-Marc Pastor attire l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur l'instruction ministérielle qui prévoit la réduction de 20 % du nombre de secteurs de garde médicale sur le territoire national ; le département du Tarn passerait ainsi de 32 secteurs à 19 ! Cette redistribution, en ne prenant en compte que la population potentiellement concernée et en excluant la notion de territoires couverts et de distances à parcourir, se fera inéluctablement au détriment des secteurs ruraux en dépit de leurs besoins d'accès aux soins déjà difficiles à satisfaire. Cette vision strictement comptable de la permanence des soins inquiète légitimement les médecins concernés, les usagers, l'Ordre des médecins comme toutes celles et ceux qui sont soucieux d'un accès aux soins équitable en tout lieu du territoire. Il lui demande de lui indiquer si elle entend réexaminer cette question de la sectorisation et ainsi répondre aux attentes légitimes, notamment en considérant que des critères spécifiques aux zones rurales peu peuplées doivent être pris en compte.



La question est caduque