Allez au contenu, Allez à la navigation

Conditions d'accès aux universités françaises

13e législature

Question écrite n° 05618 de M. Louis Duvernois (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 25/09/2008 - page 1914

M. Louis Duvernois attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les conditions d'entrée dans les universités françaises pour les étudiants français ou non, titulaires du baccalauréat international dit de Genève obtenu à l'étranger ou dans des établissements scolaires situés hors du territoire national et homologués en tout ou partie par le ministère de l'éducation nationale. Il souhaite savoir si ce baccalauréat donne accès à nos universités dans les mêmes conditions que le baccalauréat français.



Réponse du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 27/11/2008 - page 2382

Le baccalauréat international, dit de Genève, ne confère pas les mêmes droits que le baccalauréat et ne garantit pas un accès automatique dans les universités. Cependant, en pratique, un étudiant titulaire d'un baccalauréat international est, dans la quasi-totalité des cas, admis à l'université après examen de son dossier par la commission d'équivalence propre à chaque établissement.