Allez au contenu, Allez à la navigation

Travaux prévus à l'hôtel Lambert de Le Vau

13e législature

Question écrite n° 07034 de Mme Nicole Borvo Cohen-Seat (Paris - CRC-SPG)

publiée dans le JO Sénat du 15/01/2009 - page 98

Mme Nicole Borvo Cohen-Seat attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur l'hôtel Lambert de Le Vau dans le 4ème arrondissement de Paris. La commission du Vieux Paris vient d'émettre unanimement un vœu de protestations vigoureuses contre les modalités des travaux d'aménagement prévus à l'hôtel Lambert de Le Vau, classé monument historique. Ce dernier est aussi le seul hôtel particulier de la fin du règne de Louis XIII qui soit resté pratiquement intact. Elle lui demande ses intentions à ce sujet.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 07/05/2009 - page 1117

L'hôtel Lambert sis à Paris 4e est un édifice classé au titre des monuments historiques pour sa très grande valeur patrimoniale et la richesse de ses décors. Conformément à la réglementation, le propriétaire de ce monument a déposé une demande d'autorisation de travaux, qui a été enregistrée au service départemental de l'architecture et du patrimoine le 1er août 2008. Compte tenu de l'importance historique et architecturale de cet édifice, la ministre de la culture et de la communication a décidé d'une part, d'évoquer ce dossier - à savoir, faire instruire le dossier par l'administration centrale et prendre elle-même la décision d'autoriser les travaux, comme l'y autorise le code du patrimoine - et, d'autre part, de recueillir l'avis de la commission nationale des monuments historiques. Par ailleurs, et pour mener cette opération de façon exemplaire, le propriétaire a confié son projet de restauration à un architecte en chef des monuments historiques, et a accepté, sur proposition de la ministre de la culture et de la communication, la création d'un comité scientifique, composé d'experts, qui examine les projets de travaux de restauration et conseille le maître d'oeuvre dans ses choix. Enfin, les services compétents du ministère de la culture et de la communication travaillent en étroite collaboration avec les services de la ville de Paris au regard des dispositions du code de l'urbanisme. Ce dossier fait donc l'objet d'une attention soutenue du ministère chargé de la culture mais son instruction est conduite dans le strict respect de la réglementation applicable aux monuments historiques et ne bénéficie donc d'aucune procédure particulière.