Allez au contenu, Allez à la navigation

Recrudescence de la tuberculose

13e législature

Question écrite n° 08181 de Mme Marie-Thérèse Hermange (Paris - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 02/04/2009 - page 801

Mme Marie-Thérèse Hermange attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur la recrudescence de la tuberculose en France. Ainsi, entre 2006 et 2007, 250 cas supplémentaires ont été comptés, faisant passer le nombre de personnes atteintes à 5 588. Mais c'est aussi et surtout dans les pays en voie de développement que le fléau sévit, comme le rappelle le rapport de l'Organisation mondiale de la santé 2009 car, si le nombre de cas par habitant au niveau mondial a légèrement diminué, l'augmentation en valeur absolue est réelle. Le nombre de nouveaux cas de tuberculose était donc estimé à 9,27 millions en 2007. En France, les personnes qui en souffrent viennent d'ailleurs majoritairement de pays en voie de développement où la maladie est endémique. Ce sont également des personnes de conditions socio-économiques défavorables ou en milieu pénitentiaire. C'est aussi une maladie qui touche particulièrement les personnes âgées. Le risque de contracter la tuberculose est également prégnant chez les personnes atteintes par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) et l'interaction de ces deux virus est redoutable car ils accélèrent mutuellement leur progression. En outre, la tuberculose fait partie désormais des maladies nosocomiales du milieu hospitalier.
Elle lui demande donc quelles actions elle compte entreprendre pour remédier à ce problème de santé publique en France, mais aussi pour aider les organisations qui luttent contre la tuberculose aux niveaux européen et mondial.

Transmise au Secrétariat d'État chargé de la santé



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.